L’Atelier Fantastic’Art : Passion Nourricière

Temps de lecture: 7 min

 

Costume de Pandaren, Atelier Fantastic'Art - Blizzard

Costume de Pandaren, Atelier Fantastic'Art - Blizzard

Il y a un peu plus d'une quinzaine d'années, une bande d'amis passionnés par le jeu de rôle Grandeur Nature décide de se lancer dans la fabrication d'armes en mousse. Leur but étant de proposer des armes de qualité  facile d'entretien et surtout offrant plus de sécurité que les armes généralement rencontrées dans ce genre de manifestation. Les armes ainsi fabriquées eurent très vite du succès auprès des joueurs dans cet univers ludique en plein essor. Il apparut alors une demande tellement importante que la petite structure se transforma en association. L'association Fantastic'Art vit alors le jour en même temps que les techniques de fabrication se modernisèrent. L'association se diversifia toujours plus, ouvrant de nouvelle perspectives créatives : réalisations de décors, maquillage, masques et armures...
C'est en 1997, que face au succès des produits estampillés "Fantastic'Art", l'association laissa la place à la société "Atelier Fantastic'Art". Une structure professionnelle qui a su au fil des années se faire connaître du grand public, mais aussi auprès de sociétés mondialement connues. Plus de quinze années de créations, de recherches et développement, d'investissement personnel qui ont permis à une bande d'ami de faire de leur passion un métier à part entière.

 

Rassurez vous, nous ne sommes pas en train de verser dans le corporatisme et la pub, le but ici est de vous présenter des artistes qui sont parvenus à faire de leur art un boulot à temps complet, sans se brader, chose dont rêve chaque indé'. Bref, on ne va pas vous présenter une entreprise toutes les semaines, nous n’sommes pas les pages jaunes ! ;)


Pandaren - Blizzard

Pandaren - Blizzard

 

Interview :

 

-Qui  se cache derrière l’équipe de Fantastic'Art ?

Nicolas RAYNAUD et Laurent VIDAL: plasticiens accessoiristes; Virginie BOTIAUX: couturière (cuir, tissu et latex); Marylis RAYNAUD: secrétaire; également de nombreux stagiaires qui viennent de la France entière dans le cadre de leurs études; mais aussi ponctuellement des artistes indépendants, qui viennent en renfort sur de gros projets.

-Depuis combien d’années existez-vous ?

De 1997 à 2007 : statut associatif. Nous avons bénéficié dans un premier temps, pour nous lancer, du statut d'emploi jeune, et petit à petit, nous avons réussi à nous auto-financer. Depuis avril 2007, nous sommes sous le statut de SARL, ce qui fait 16 ans d'existence au total.

-Quelles sont les personnes qui vous font travailler ?

C'est très varié : boîtes de production événementielles, boutiques et revendeurs en France et à l'étranger, troupes de théâtre, artistes du spectacle, collectivités locales, associations, mais également beaucoup de particuliers.

-En tant qu’intervenants, vous sentez-vous plus à l’aise pour bosser avec des petites structures indépendantes ?

Il est évident que le niveau de stress dans le travail est moindre lorsque nous travaillons pour des petites structures, mais quel que soit notre client, le travail fourni doit être à la hauteur de ses espérances et nous essayons de faire au mieux... Il n'y a pas de petit client.

-Comment se passe une journée type à l’atelier Fantastic'Art ?

Nous n'arrivons jamais très tôt, nous préférons travailler tard le soir... Nous démarrons à 9h30 en simultané sur différents postes : il y a un poste sculpture/moulage, où travaille Laurent et les éventuels stagiaires. Nous avons également un atelier de couture mené par Virginie, où sont confectionnés les costumes ou accessoires en tissu, cuir, néoprène... Elle fait aussi tout ce qui est finition (sangles, attaches, velcro,doublures tissus), sur les costumes en latex. Il y a également un poste de ponçage, et une cabine de peinture, dans laquelle travaille Nicolas pour la plupart du temps. Moi, en ce qui me concerne, je m'occupe de la partie administrative à mi-temps. Nous sommes donc tous "éparpillés" sur différents postes, au sein des 1100m2 de surface de l'atelier. Nous faisons très souvent des réunions pour faire un point sur le travail, c'est super important pour avancer en équipe !!!


Nicolas Raynaud @ Atelier Fantastic'Art

Nicolas Raynaud @ Atelier Fantastic'Art

-La pièce dont vous êtes le plus fier ?

Le costume de Space Marine, fabriqué pour la société Blizzard Entertainment en 2010 lors de la sortie de l'extension de Starcraft 2, Wings of Liberty.

L'équipe principale (Lolo, Seb, Space Nico, Ben).

L'équipe principale : Lolo, Seb, Space Nico, Ben
(cliquer pour agrandir)

 

Pour la description, je vous laisse voir le making-off sur notre page Facebook, ce sont les images qui parlent le mieux.

-Celle qui vous a pris le plus de temps à créer ?

La statue du dragon. Plusieurs personnes ont travaillé dessus durant 2 ans !!! Je pense à Ben (un ancien collègue parti depuis faire une formation en bronze), Cyril Roquelaine (artiste plasticien indépendant qui bosse de temps en temps pour nous), ou Laurent qui a fait le moule le plus complexe de son existence.

Dragon - Atelier Fantastic'Art

Dragon - Atelier Fantastic'Art
(cliquer pour agrandir)

 

-Êtes vous une équipe autodidacte ou avez vous suivi des cursus ou formations dans le domaine qui est le votre ?

Nous sommes pour la plupart autodidactes. Laurent s'est formé sur le tard en matière de sculpture et de moulage. Nicolas a suivi des études de maquillage professionnel à Paris, ce qui lui a donné des notions non négligeables en matière de peinture, mais il a appris la sculpture de lui-même. Virginie a fait une courte période de formation en couture flou, mais ne connaissait rien au latex ni au cuir avant de venir chez nous. Pour ma part, je m'occupe de la partie administrative alors que j'ai fait des études en biologie!!! donc rien à voir non plus... En bref, il n'est pas nécessaire d'avoir fait de longues études pour pouvoir vivre de sa passion, c'est le message que je voudrais faire passer avant tout.

-Des projets en cours ?

Oui, ils sont nombreux, on ne se plaint pas. Par contre, on ne compte pas les heures, c'est pas notre truc ! Nous venons de boucler des fabrications de costumes pour Blizzard Entertainment, et nous nous lançons dans de la production en série car nous allons faire plusieurs salons, dont celui de Geekopolis à PARIS. Nous avons également beaucoup de commandes pour des boutiques au Danemark et aux Pays-Bas. Enfin, nous travaillons pour le ministère de la Défense, mais là, secret oblige.

-Nous savons que vous avez commencé dans le monde des jeux de rôle,  est-ce que la croissance de votre association vous a laissé du temps pour continuer cette pratique ?

Un seul d'entre nous continue les GN (jeux de rôle grandeur nature), en l’occurrence Nicolas, par manque de temps, mais également par obligations familiales... On joue pas mal sur PC et table aussi. Nous sommes par contre entourés de nombreux amis GNistes qui nous suivent depuis nos débuts et qui nous soutiennent. Merci à tous les aminches !!!

-Votre vision de la culture en France ?

La culture a toujours eu une place importante en France, il faut prendre soin de ce secteur car c'est le premier facteur d'attractivité pour la France. Nous essayons, à notre petit niveau, de contribuer à l'essor de ce secteur en essayant de pérenniser les emplois que nous avons créés il y a 16 ans. Par contre, une chose est certaine: en tant qu'association, les aides étaient importantes de la part de l'état (contrats aidés, subventions...), mais depuis que nous sommes passés en SARL de par la lucrativité de notre activité, nous nous trouvons face à des périodes plus difficiles financièrement, mais jusqu'à présent, nous avons tenu bon!

-Si vous étiez un film ? une chanson ? un livre ?

Conan ! un film culte !
Dead Can Dance, Amnesia. Leur dernier album est fabuleux, et très stimulant pour bosser.
Le Seigneur des Anneaux, J. R. R. Tolkien.

-Le Mot de la fin ?

Réussir à vivre de notre passion encore longtemps...



 

Contacts :
Page Facebook
Site Web

 


Lire aussi:

4 commentaires sur “L’Atelier Fantastic’Art : Passion Nourricière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.