Retrochronic : The Flashbulb – Kirlian Selections

Temps de lecture: 4 min

Retrochronics, par l’Inspecteur Harensky :

La production musicale actuelle, pléthorique, nous plonge dans un flot incessant de nouveautés faisant qu’on passe souvent à côté de sorties essentielles. Certaines œuvres, aussi, ne prennent leur saveur que dans le temps. À l’heure où tout s’accélère, où le mélomane est pris dans un tourbillon incessant de nouvelles productions, il me semble essentiel de regarder en arrière et de prendre le temps de (re)découvrir certains albums ou artistes qui méritent mieux que de finir en compost, recouvert quotidiennement par la frénésie créatrice.
Ces chroniques anachroniques au format court n’ont pas vocation à entrer dans le détail -s’agissant le plus souvent de sorties déjà commentées-, mais plutôt à mettre le doigt sur un album, un artiste ou un label, depuis déjà relégués au rang de vieilleries. Mais après tout, si vous ne l’aviez pas déjà entendu, c’est que c’est nouveau pour vous, non ? Et si vous le connaissiez déjà, peut-être n’avez vous pas pris la peine de bien l’écouter ? Internet et votre curiosité feront le reste.

 

The Flashbulb - Kirlian Selections
(Sublight Records ‎– SLR 102 – CD - 2005)

 

 

Benn Jordan pour les intimes, The Flashbulb est un personnage assez controversé. Capable du meilleur (l'album dont je vais vous causer) et, je n'irai pas jusqu'à dire du pire (j'ai trop de respect pour lui), mais en tous cas du bof bof. Ceux qui suivent de près ou de loin mon activité de dj savent que mes mixes contiennent assez souvent des morceaux du bonhomme. Bon, évidemment, ça ne vaut pas pour caution absolue, loin s'en faut. Benn Jordan a fait des trucs pas terribles, certes, mais j'ai tout aussi souvent honte de certains de mes vieux mixes. Je les laisse en ligne pour l'histoire plus que pour l'ego. Cela dit, ne nous égarons pas. Je voulais en fait vous parler de ce qui constitue l'apogée de la production musicale de Benn Jordan « de son p'tit nom » (comprenez par là que ce qui précède est moins bien, et ce qui suit aussi).

Kirlian Selections, son septième album avec l'étiquette The Flashbulb (clique les liens précédents, tu verras qu'en plus, il a fait plein d'autres trucs !), sorti en 2005,  est sans doute un des meilleurs albums de musique électronique de tous les temps. Ouais ! Vous avez le droit de ne pas être d'accord, mais de toutes façons, j'ai plein de personnes dans mon entourage qui seront prêtes à aller dans mon sens ! Et à vous péter la gueule le cas échéant. Peut-être même à balancer un A380 sur le Burj Khalifa. DONC, je vous le dis, ouvrez grandes vos esgourdes, savourez ce sens de la mélodie associé à un travail impeccable de la rythmique. Ok, j'en vois déjà débarquer me disant que c'est du sous-Squarepusher, etc.  La routine. Mais -et avec tout l'immense respect que j'ai aussi pour ce dernier-, Jenkinson n'a jamais su faire simple quand il pouvait faire compliqué ; là où Jordan te pond une mélodie évidente avec trois notes. J'ai d'ailleurs longtemps vu en lui une sorte de Martin L. Gore des temps modernes. Avec le recul, je ne pense pas que Jordan ait le talent de Gore, mais quand même, il y a un truc... En tous cas dans Kirlian Selections, il y a ce sens de la composition conjugué à la modernité, que seuls les grands albums pop savent mettre en évidence. J'éviterai de parler de breakcore, de peur de vous faire fuir ; j'éviterai de parler d'electronica, de peur de vous endormir. Kirlian Selections est bien plus que la somme des deux. C'est juste un instant de grâce électronique, intégrant à la perfection des éléments acoustiques dans une perspective mélo-pop. Les rythmiques, ciselées, nous rappellent juste que l'année dans laquelle on vit commence par un « 2 ».

Flashbulb, The ‎– Binedump EP

Flashbulb, The ‎– Binedump EP

Encore une fois, les vinyleux ont eu chaud aux fesses : à défaut de l'album complet, un joli EP en vinyle transparent contenant quelques morceaux de l'album (ainsi qu'un remix inédit n'y figurant pas) existe. Et pour ma part, j'attends désespérément de la part de Benn qu'il nous ressorte un truc du même acabit (et pas qu'en CD please).

 

 

Extraits Audio :

 

Une enquête rétro-musicale menée par l'Inspecteur Harensky


Lire aussi:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.