Igor Verniy : Sculptures Mécaniques

Temps de lecture: 4 min

À l'ère de l'informatisation généralisée et des hautes technologies, il existe toujours des adeptes des techniques "old-school". Des nostalgiques du métal rouillé, des mécanismes et engrenages en tout genre et de l'odeur d'huile de moteur. Igor Verniy fait partie de ces gens là, il crée d'incroyables créatures à partir de morceaux de métaux, que la plupart des gens considèrent comme des déchets. Insectes, arthropodes, androïdes et autres créatures, ses créations issues d'un univers mêlant Steampunk & Cyberpunk sont articulées et uniques.

 

 

-Comment en es-tu venu à pratiquer cet art ?

Dès l’enfance, j’ai développé un esprit technique, mon père rapportait de son travail divers mécanismes qui ont toujours attiré mon attention. Je n’avais pas besoin de jouets en plastique, c’étaient les objets en métal mon truc ! À 8 ans, j’ai créé mon premier jouet fait avec du métal (c’était seulement un montage à partir de fils de cuivre). Ensuite, des films comme RoboCop, Terminator, Star Wars ont eu un très grand impact sur ma culture étant jeune. J’ai aussi obtenu un diplôme en Génie Mécanique et Travail des Métaux en 2010.

 

-Quelles sont tes influences, inspirations ?

J’ai une imagination débordante, j’ai juste besoin de regarder un animal ou un insecte quelques secondes pour savoir comment le reproduire avec du métal. La nature m’inspire, la structure des êtres vivants, à travers mes œuvres je rêve à un futur où la technologie, incorporée dans la vie des gens, en devient anthropomorphique.

 

-Quelles sortes de matériaux utilises-tu, où les trouves-tu ? Combien de temps pour réaliser une pièce en général ?

J’utilise principalement des métaux (acier, fer, laiton, cuivre), mais également du verre, du bois, du cuir. J’essaie d’utiliser des matières naturelles, je lutte pour l’environnement, un environnement propre. J’organise des collectes de matériaux recyclables.  Beaucoup de gens savent ce que je fais et m’apportent des choses, pièces détachées d’avion, de voiture… Je fais tout à partir de zéro, les petites pièces sont réalisées en à peu près une semaine, pour les travaux majeurs c’est de l’ordre du mois, voire plusieurs mois. Toutes mes créations sont articulées, ce ne sont pas de simples sculptures figées ; pour l’œuvre finale et lors de l’assemblage, l’anatomie des corps et la physique des mouvements sont pris en compte.

 

-Tes projets ?

L’année dernière mes travaux ont attiré pas mal d’attention sur internet, j’aimerais organiser une exposition à vraiment grande échelle, et je prépare aussi actuellement une exposition relativement complexe. Mon but est d’apporter au spectateur des choses que l’on ne voit pas ailleurs, c’est le cas en Russie où je suis le seul à faire ce genre de pratique artistique, personne n’avait vu cela avant.

 

-Est-ce facile de trouver des lieux pour exposer ce genre d’œuvres ?

Pour le moment, vous pouvez uniquement voir mes travaux en Russie... et sur Facebook pour les personnes à l’étranger, mais j’ai un vrai site web en projet. Actuellement il n’y a qu’une petite partie de mes travaux sur internet, mais je vais bientôt uploader quelques unes de mes dernières créations (créations très sophistiquées que j'ai préparées pour les expositions). J’ai seulement participé à 2 expositions d’art contemporain jusqu’à présent, c’est quelque chose de peu développé ici, les expositions sont rares, mais je vais corriger la situation.

 

-Que penses-tu de la culture en Russie ?

La culture russe, c’est principalement la littérature et la peinture. Je respecte et apprécie les auteurs russes classiques, mais j’aimerais bien rallonger cette liste.

 

-Si tu étais une chanson, un livre, un film ?

Une chanson : Guns N' Roses - Don’t Cry
Un livre : Jules Verne - Voyage au centre de la Terre
Et pour le film : Les Évadés (The Shawshank Redemption)

 


 


Contact :
Page VK
Page Facebook

 


Lire aussi:

3 commentaires sur “Igor Verniy : Sculptures Mécaniques

  1. Aaaaah, gros kiff pour ma part, j'ai adoré visionné ces oeuvres. Surtout l'araignée sur la main, avec la position, on croirait vraiment qu'elle se déplace :-)
    Un grand bravo l'artiste :-)

  2. Pingback: MyFAB | Pearltrees

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.