Morgan Herrin – Sculpture sur bois qui ne laisse pas de marbre

Temps de lecture: 3 min

 

Morgan Herrin est un sculpteur américain de Richmond (Virginie). Confrontant modèles classiques à une nature mutante, presque vengeresse, ses sculptures ne nous laissent pas de marbre.

 


 

 

 

-Comment en es-tu venu à pratiquer cet art ?

Lorsque je préparais mon diplôme des Beaux-Arts (Master of Fine-Arts), j'ai eu la chance d'étudier brièvement l'art et l'architecture à Rome. Je suis tombé amoureux de la sculpture figurative ancienne et n'ai pas cessé d'y penser. J'ai commencé à sculpter le bois après avoir travaillé quelques années comme charpentier sur des chantiers de décors de cinéma. Mon utilisation du bois de construction est aussi le résultat de mon activité de charpentier.

 

-Quelles sont tes influences, sources d'inspiration ?

J'ai toujours été influencé par le monde scientifique et la nature plus que par le milieu de l'art. Mes parents étaient tous deux des scientifiques et je crois qu'avoir grandi dans un environnement scientifique a eu un impact important sur mon travail. J'étudie l'histoire en permanence. La plupart de mes sujets dans mon travail ont été directement ou fortement inspirés d'évènements ou de problèmes historiques.

 

-Quel type de bois utilises-tu pour créer tes œuvres ?

J'utilise du bois de construction pour mon travail. Généralement les lots sont vendus en format 2X4 et ils peuvent être en épicéa, pin ou sapin, selon leur origine. Dans l'un de mes derniers travaux, "Otzi", j'ai utilisé du bois recyclé qui avait servi à construire des poutres. Le bois recyclé était un mélange d'essences, entre autres du Pin 'Heart', une variété de pin qui était presque en voie d'extinction au siècle dernier aux Etats-Unis. C'est pourquoi il n'est disponible que si on le recycle à partir d'autres constructions.

 

-Combien de temps passes-tu sur la création d'une sculpture ? 

Mes pièces peuvent prendre entre six mois et un an à être produites. Le procédé de sculpture que j'utilise est presque entièrement manuel et c'est pourquoi c'est un procédé qui demande énormément de travail. Je n'ai pas d'assistants donc je fais tout le travail tout seul.

 

-Quels sont tes projets actuels/futurs ? 

La pièce que je suis en train de réaliser a été inspirée par des sculptures très abîmées, toute la sculpture qui a été détruite à travers les âges puis réassemblée à l'époque moderne. Il y a de nombreux exemples de sculptures classiques qui n'existent que sous forme de fragments incomplets et qui ont été restaurées pour être exposées dans des musées. Mon intérêt pour cela est basé sur l'idée que, grâce au passage du temps, un travail artisitique peut avoir différentes incarnations et son rôle dans le monde peut être modifié par sa présentation et la période actuelle.

 

-Des expositions prévues prochainement ? 

En avril, mon installation "Ology" sera exposée à la galerie ADA à Richmond, VA. On peut voir mon travail sur mon site (lien en fin d'article).

 

-Que penses-tu de la culture aux États-Unis ?

Les États-Unis sont grands et possèdent de nombreuses cultures distinctes alors c'est difficile de dire de manière exacte ce que j'en pense. Je suis plus proche de la culture autour des Beaux Arts. Elle tend à être connectée avec une culture plus large et internationale, très ouverte sur les personnes et les idées internationales. Si les Etats-Unis devaient être décrits comme ayant une seule culture, il serait difficile de dire exactement laquelle ce serait. Je pense que de différentes manières, nous continuons à nous définir.

 

Interview traduite par Hélène Iannone.

 


 


Lire aussi:

Un commentaire sur “Morgan Herrin – Sculpture sur bois qui ne laisse pas de marbre

  1. Pingback: Magnifiques sculptures en Bois de Morgan Herrin -Blog Graphiste / Sculptures, photos, Ver & Vie….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.